Sur les traces d’Ezio Auditore : Luttes de pouvoir à Venise

Venise est une étape obligatoire pour toute personne souhaitant suivre les traces d’Ezio Auditore. Unique en son genre, la ville a principalement marqué les joueurs pour son célèbre carnaval et son terrain aquatique, mais elle a également été le théâtre d’une succession de luttes de pouvoir durant les années qu’Ezio y a passé. Venise a beau ne pas être la ville la plus importante dans la légende de l’Assassin, ses spécificités la rende unique en son genre, autant par sa typographie que par son quotidien. Ici, pas de voitures. Les gens prennent le vaporetto en guise de bus, les taxis sont maritimes, et les habitants disposent parfois de leur propre bateau. C’est un autre monde qui donne presque l’impression d’être déconnecté du reste.

La Basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari – Leçon d’escalade

Comme pour annoncer des années difficiles à Venise, Ezio Auditore se fait dépouiller de sa bourse dès son arrivée. Ce n’est que plus tard dans la journée que l’Assassin retrouvera la voleuse, Rosa, tentant cette fois-ci de s’infiltrer dans le Palais de la Soie (inventé pour le jeu). Blessée, elle se verra sauvée par celui qu’elle avait trompé plus tôt. Impressionné par l’agilité dont Rosa avait fait preuve, Ezio lui demande pendant sa convalescence de lui apprendre à grimper comme elle. Après des exercices menés dans la cour de la guilde des voleurs, c’est à la Basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari qu’Ezio devra mettre à l’épreuve ses nouveaux talents. Pour le joueur, il s’agira concrètement d’apprendre à maîtriser le double saut, permettant d’accéder à des hauteurs alors inatteignables.

Dans la novélisation du jeu Assassin’s Creed : Revelations, nous apprenons que c’est aussi ci qu’Ezio Auditore et Sofia Sartor célébrèrent leur mariage en 1512.

La Piazza di San Marco

Sans même penser au jeu d’Ubisoft, la Piazza di San Marco est un véritable incontournable de Venise, tant pour sa beauté que pour sa taille impressionnante. Comme son nom l’indique, on y trouve la Basilique Saint-Marc, qui abritait dans Assassin’s Creed II le temple d’Assassin le plus inventif du jeu, sous forme de puzzles grandeur nature. Malheureusement, ma véritable visite du lieu ne fut pas aussi marquante tant rien n’est fait pour le mettre en valeur. Trop obscure, trop étroite, il est impossible d’en visiter l’intégralité gratuitement puisque différentes « ailes » de la basilique sont à payer individuellement pour en profiter.

Bien heureusement, juste en face se situe un bâtiment qui ne laisse aucune place à la déception. Point le plus haut de Venise dans Assassin’s Creed II, le Campanile di San Marco permet, comme celui de Florence, d’avoir une vue sans précédent sur l’ensemble de la ville. Mais contrairement à tous les autres points hauts que j’ai pu faire durant mon voyage, le Campanile di San Marco a la particularité d’imposer l’ascenseur, ce qui ne se refuse pas. Arriver en haut sera donc bien plus aisé que pour Ezio (je n’ai même pas souvenir d’y être jamais parvenu).

Le Palais des Doges – Premier échec

Très probablement le plus important de la place, le Palais des Doges est un ancien lieu de pouvoir vénitien du temps où la ville était indépendante et puissante. Ouvert à tous les touristes, le palais était cependant bien moins accessible dans Assassin’s Creed II. Là où le padre Auditore était parvenu à y entrer facilement dans le moyen-métrage Assassin’s Creed Lineage, Ezio doit redoubler d’inventivité pour s’y frayer un passage. Pour cela, il fait appel au génie et à la folie de son ami Leonardi Da Vinci, qui planche depuis des années sur un prototype de machine permettant à l’homme de voler. Ezio ne parviendra pourtant pas à arriver à temps pour empêcher le doge Giovanni Mocenigo d’être empoisonné par le Templier Carlo Grimaldi. Il s’agit là du premier échec de l’Assassin, ébranlant ainsi l’invincibilité qu’on pouvait lui prêter.

Quant à nous, nous avons le privilège de passer par la grande porte afin d’admirer dans un premier temps la cour intérieure (et se refaire dans la tête l’atterrissage d’Ezio) puis de parcourir les somptueuses pièces du palais. A ne pas manquer.

Squero di San Trovaso – Le Carnaval de Venise

S’il y a un événement marquant lors du séjour d’Ezio à Venise, c’est bien le très célèbre Carnaval, festival de couleurs et de mystères. C’est d’ailleurs cet événement unique qui s’est vu servir de théâtre au trailer de ce second opus, tranchant ainsi radicalement avec l’ambiance du premier. Bien que cette atmosphère romantique et énigmatique représente assez bien Ezio, l’Assassin n’est pas ici pour célébrer, mais pour s’infiltrer à la fête privée du nouveau doge Marco Barbarigo, Templier à ses heures perdues. Pour cela il participera à de nombreuses épreuves qui prennent place en grande partie sur le Squero di San Trovaso. S’il est difficile de le reconnaître en l’absence de toute festivité, il est pourtant bien atteignable pour le commun des mortels.

L’Arsenal de Venise – Un assaut impossible

Après une tentative d’assassinat infructueuse lors du Carnaval, le doge Marco Barbarigo saura l’Assassin à ses trousses et trouvera ainsi refuge dans l’Arsenal de Venise, la zone militaire de la ville. Ici, Ezio et le mercenaire Bartolomeo d’Alviano ont mené une attaque avec succès malgré la réputation infranchissable de la forteresse. Au même moment, un navire prend le départ pour l’île de Chypre et reviendra deux ans plus tard avec la Pomme d’Eden, qu’Ezio parviendra à récupérer. L’Arsenal est donc un lieu d’importance qui m’a particulièrement marqué dans la novélisation du jeu, mais qui n’est malheureusement pas visitable par le commun des mortels. J’ai tout de même pu me poster à l’entrée et reconnaître assez aisément les lieux, mis en valeur par l’éclairage et la nuit tombée.

Quelques lieux supplémentaires

Le Ponte di Rialto n’a pas un rôle aussi important dans la légende d’Ezio que le Ponte Vecchio, mais il mérite tout de même d’être cité. Dans Assassin’s Creed II, c’est à plusieurs reprises que nous avons l’occasion de l’emprunter puisqu’il traverse le Grand Canal, mais il était alors bien différent. En effet, dans le jeu, c’est à face à un pont en bois que se retrouve Ezio puisque ce n’est qu’à la fin du XVIème siècle qu’il fut reconstruit en pierre. Le résultat ne manque pas de charme.

Nullement présent dans le jeu, le Théâtre de la Fenice est pourtant l’une de mes plus belles visites. Choisi d’abord pour diversifier mon programme (les musées ça va bien un temps), je fus finalement aussi bien conquis par la grande beauté des lieux que par son histoire ponctuée par les incendies et les reconstructions. Comme son nom l’indique, le Théâtre de la Fenice s’est toujours reconstruit sur ses cendres.

Les bons plans de Venise

S’il est tout à fait possible de visiter Venise uniquement à l’aide de ses jambes, il serait bien dommage de se priver de la particularité de la ville, c’est-à-dire ses allées aquatiques. Pour y naviguer, plusieurs options s’offrent à vous, mais la plus économique est de loin le vaporetto. J’ai ainsi opté pour la carte Venezia Unica avec l’offre ACTV Billet 3 jours + Rolling Venice, ce qui m’a permis de me déplacer librement dans tout Venise (et ses alentours) pendant 72h pour 28€ seulement. Un indispensable dans mon cas puisque mon auberge de jeunesse se situait à Mestre, soit sur la terre ferme, de l’autre côté du pont menant à Venise. Cette offre particulière s’applique aux personnes ayant entre 6 et 29 ans, mais même en dépassant cette limite d’âge, je vous conseille de faire un tour sur le site de Venezia Unica qui propose moult offres.

Le vaporetto vous permettra notamment d’accéder à la très agréable et colorée île de Murano

Le second bon plan rejoint d’ailleurs le premier puisqu’il s’applique sur la même carte Venezia Unica. Toujours dans mon cas particulier, j’ai pu profiter d’une offre donnant accès aux principaux musées de Venise pour seulement 18€ avec le même ticket (offre réservée aux étudiants de moins de 26 ans et aux personnes de plus de 65 ans), dont l’incontournable Palais des Doges, le très plaisant Museo Correr ou encore le divertissant Musée d’Histoire Naturelle (liste non exhaustive). Même si vous n’entrez pas dans la tranche d’âge concernée par cette offre, je vous invite encore une fois à jeter un coup d’œil aux autres que propose le site.


Sur les traces d’Ezio Auditore…
La légende commence à FlorenceLa Confrérie renaît à Rome

6 commentaires sur « Sur les traces d’Ezio Auditore : Luttes de pouvoir à Venise »

  1. Tu as vu des choses incroyables. Une fois encore, ça me donne envie de retourner en Italie, et aussi de découvrir les jeux avec Ezio, d’autant qu’il y a un pack intéressant sur ps4 ! Dis-moi si un jour tu suis la route de Arno à Paris lol

    Aimé par 1 personne

    1. En effet, ces 10 jours passés en Italie ont vraiment mis des paillettes dans ma vie. Et en plus j’ai eu l’occasion de voir Venise alors que la ville n’était pas inondée, ça deviendrait presque un honneur (malheureusement) !

      Mais je ne savais pas que tu étais déjà allée en Italie, quelles villes as-tu fait ?

      Pour Arno, ça va être plus compliqué, à moins qu’un portage de Unity se fasse également sur Switch… Mais je n’ai pas besoin de ça pour venir à Paris, on pourra peut-être s’y voir la prochaine fois !

      Aimé par 1 personne

      1. J’étais partie à Rome quand j’étais au collège, il y a… bien longtemps de cela ! J’avais vu pas mal de choses incontournables. Et j’espère vraiment qu’on arrivera à mener à bien cet embryon de projet, ahah.

        J’aime

      2. Ah Rome… Il y a beaucoup de choses à y voir en effet, c’est immense. Et ça sera d’ailleurs la dernière étape de cette série d’articles 😁

        Je l’espère également, il n’y a pas de raison, je ne suis pas un de ces provinciaux allergiques à la Capitale 😛

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s